PortraitIssue de formation hôtelière, Fabrice Bornarel exerce dans le monde de la résidence de tourisme depuis l’année 1998. Durant plus de 10 ans, il a pu d’abord apprendre le métier de gestionnaire en exerçant à différents postes jusqu’à la direction d’une résidence 4*.

En 2008, la liquidation judiciaire d’un groupe de résidences de tourisme lui a donné l’opportunité de racheter le fonds de commerce de la première résidence dont il allait devenir le gestionnaire. Cette expérience a été l’occasion de mettre en place sa volonté de travailler avec une équipe motivée et sérieuse, confortant ainsi son sentiment qu’en travaillant dur et de façon professionnelle, une résidence de tourisme peut devenir un centre de profit respectueux des propriétaires qui lui confient leur bien tout en pérennisant les emplois induits par l’exploitation du site.

Les établissements face à des difficultés financières importantes ayant malheureusement une fâcheuse tendance à se multiplier, il lui a été demandé dans le courant de l’année 2009 de travailler à l’éventuelle reprise d’un second établissement. Même si initialement son objectif n’était pas de gérer un second établissement mais de "simplement" continuer à se faire plaisir en s’impliquant uniquement sur le premier, sa volonté de mettre en place sur un autre établissement les techniques de travail saines et sérieuses a été plus forte. Il a pu constater une nouvelle fois que le travail paye et que rien ne vaut l’investissement sérieux et professionnel d’une équipe motivée pour permettre  d’obtenir des résultats d’exploitation tout à fait satisfaisants.

’De fil en aiguille, c’est aujourd’hui un ensemble volontairement réduit d’établissements qu'il a le plaisir de gérer. Ces choix ont étés dictés par une cohérence commerciale devenue évidente, ne souhaitant pas multiplier les établissements gérés sans qu’il n’y ait un objectif de synergie et de complémentarité. Plus d’établissements complémentaires, c’est une cible de clients potentiels élargie, c’est la possibilité de financer des actions commerciales de plus grande envergure qu’en ne représentant qu’une seule résidence. C’est l’avantage de pouvoir optimiser les frais de fonctionnement de chaque établissement tout en conservant leur autonomie respective et en respectant leurs différences qui font leur force. 

La gestion des établissements gérés ont toutes étés reprises à la suite de difficultés financières de leurs précédents gestionnaires. Aujourd’hui, ils sont tous rentables. Bien entendu, ce résultat n’a pu être obtenu qu’en appliquant des règles strictes de gestion, en réfléchissant de façon très poussée au positionnement commercial de chacun des établissements, en appliquant des méthodes de travail saines et sérieuses et en s’appuyant sur des équipes motivées par l’envie de bien faire les choses.

Constatant les événements qui secouent régulièrement le monde des gestionnaires de résidences de tourisme, sa volonté est très clairement de se positionner comme une possibilité d’issue positive à mettre en place pour et avec les copropriétaires concernés par ces difficultés. Il apparaît évident que rien ne peut se faire de manière durable sans que le gestionnaire et les copropriétaires ne se rapprochent afin de travailler ensemble à leurs objectifs communs. Les relations entre eux doivent entres fondées sur la confiance et la durée.

Fabrice Bornarel restera toujours un "petit gestionnaire" car ce n’est qu’ainsi qu'il aura la capacité à s’investir personnellement dans chacun des établissements, à connaitre ses clients et à faire en sorte de les satisfaire. Bien entendu, cette démarche s’inscrit dans une volonté de ne fédérer qu'un nombre très limité d’établissements car la gestion d'un nombre trop important d'établissement ne permettrait plus d'y accorder tout le temps nécessaire. Cette démarche a pour but de permettre d’assoir encore plus le modèle économique mis en place sur chaque établissement en optimisant face aux fournisseurs tous les postes de dépenses inévitable et en construisant une force de commercialisation optimale.

Top